Il va faire beau.

Classé dans (Alius aliter ego vero sic., Animaux) par Philippe le 30-05-2013

Des mots, des photos : , ,

Pour Marie, Pierre, Thomas, Matias et Clément. Mes Crapauds.

Les Baronnies sont un royaume, en fait.

Classé dans (Actualité, Culture, Montagne, Villages) par Philippe le 21-05-2013

Des mots, des photos : , ,

L’ autre jour je suis descendu par mégarde en gare de Lannemezan. Désemparé, j’ ai alors appelé mon ami José.

José m’ a emmené chez lui, à Esparros, dans les Baronnies, dans les environs de Lannemezan. Alors j’ ai vu.

.

Difficile d’ y accéder.

Sont sauvages, il y a peu de monde, alors ils organisent des:

J’ y suis allé. M’ ont envoyé balader.

M’ ont fait croire qu’ y avait rien chez eux. Dans la rivière l’ Ayguette, pas de truites ni d’ écrevisses. Mon oeil!

 » Ici tu sais Philippe, c’ est très pauvre.  »  Tu parles…

Des demeures prestigieuses, aux détails luxueux:

 

   

Des jardins luxuriants, qui ressemblent à des Arches de Noé végétales:

 

Me suis un peu fait avoir. J’ aime bien me faire avoir comme ça.

Je crois que les Baronnies sont un royaume, en fait.

Merci José, merci Marie, et les autres.

 

 

 

A la foire d’ Oloron.

Classé dans (Actualité, Animaux, Culture, Pastoralisme, Villages) par Philippe le 05-05-2013

Des mots, des photos : , , ,

Je suis allé à la foire d’ Oloron Sainte-Marie avec mon ami Pierre. C’ était le premier mai.

La foire d’ Oloron c’ est le rassemblement obligé du meilleur du monde pastoral.

Ici  c’ est l’ emplacement des établissements Daban, les fameux sonnailleurs de Nay.

les professionnels cherchent le meilleur son pour le troupeau. C’ est compliqué.

Mais quand on cherche on trouve. Et quand on trouve on est content.

Après faut payer. Ça c’ est moins drôle, mais c’ est le passage incontournable. La loi du genre.

 

Et puis on fait du bruit pour les yeux et les oreilles, ça attire les petits.

 

Les vaches se demandent ce qu’ elles foutent là,et en même temps elles s’en pourlèchent les babines. Allez comprendre…

Une foire n’ est rien sans des compères. Ici Maurice, Henri et Jeannot. Ils n’ ont pas fait d’ affaires, en tous cas pas que je sache. Mais ils se sont raconté beaucoup d’ histoires. C’ est l’ essentiel.

En quittant le quartier Sainte-Croix, où se trouve la foire d’ Oloron Sainte Marie, on passe devant une maison qui s’ appelle Inch’ Allah. Mais je sais pas comment ça se dit en béarnais. Pas grave.

 

 

 

 

Powered by eShop v.6